Bilan du premier mois…

… En Chiffre

countdown-timer

Dimanche 25 septembre, je fêtais mon premier mois à Oxford. Mon premier mois loin de ma famille, de ma culture, dans un autre pays. Faisons un petit bilan en chiffre de ces 40 premiers jours passés ici.

453 – nombres de kilomètres parcourus en voiture.

19 – Nombres de « Hurry Up » que je dis le matin

16 – Miles qui me séparent de l’école des filles

1:10 – Heure que je peux mettre pour faire 5 miles à cause du trafic

6 – Heures de babysitting par jour

6 – Heures de cours par semaine

2 – Françaises rencontrées

1 – Heure de décalage avec la France

5 – Villes visitées

8 – restaurants déjà testés

10 – pourcentage de progrès fait en anglais

15 – nombres d’écureuils qui vivent dans le jardin

23 – nombres de cheveux bleu rose vert orange que je croise tous les jours

Incalculable – nombres de message envoyé à ma famille

100 – Pourcentage de joie d’être ici

0 – Envie de rentrer en France

Je pense avoir fait un topo assez clair de ce que je vis ici pour mon premier mois. Tout se passe très bien, je découvre de nouvelles choses et de nouveaux mots tous les jours. La vie en Angleterre a beaucoup d’avantage, que ce soit dans le tourisme ( les musées sont gratuits et il y a énormément d’activités, de parc, de bâtiments à visiter ), de la population très ouverte et accessible, les anglais font beaucoup d’effort pour comprendre les étrangers et les intégrer, et bien sûr le shopping…

Mais il faut aussi savoir que la vie ici est très cher. Le matin, je dépose la voiture au Park and Ride afin de me rendre à Oxford ( il est interdit de se garer dans Oxford car c’est réservé aux riverains ) où je dois payer 2£ pour la journée, soit 2.30 € et ensuite 2.80£ soit 3.22€ pour prendre le bus jusqu’à Oxford ( à peine 5 minutes). Puis les cours sont a payer le jour même, ce qui en fin de semaine fait déjà un bon trou dans le budget. Une journée passée à Oxford pour les cours peut rapidement grimper à 20£.

Parlons deuxième inconvénient, et pas des moindres : Madame Météo. En Bretagne, le stéréotype veut qu’il pleut tout le temps, mais c’est faux. Pour avoir vécu trois ans en Bretagne, je peux vous dire que le stéréotypes de l’Angleterre sont beaucoup plus fondés ! Le soleil joue très souvent avec les nuages…

Mis à part cet inconvénient, la vie à Oxford est un réel plaisir et je ne regrette pas du tout d’avoir choisi cette destination pour l’année qui m’attend !

Pour les chiffres, voici ce que je peux vous livrer ! Je vous retrouve très bientôt pour un nouvel article puisqu’en fin de semaine, je me rends dans une nouvelle destination secrète 😉 Une petite idée ?

giphy (1).gif bye bye

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :